Thu, Sep 12

|

Sichuan, China

12-29 Sept. / Trekking in Kham, Eastern Tibet / Kham Sauvage, Trekking au Tibet Oriental

18 days trip on the Eastern hedge of the Tibetan Plateau on the footsteps of Alexandra David Néel / Voyage de 18 jours aux marges du plateau tibétain sur les pas d'Alexandra David Néel In collaboration with / En collaboration avec Les Matins du Monde (http://www.lesmatinsdumonde.com/).

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
12-29 Sept. / Trekking in Kham, Eastern Tibet / Kham Sauvage, Trekking au Tibet Oriental

Time and Location

Sep 12, 2019, 8:00 AM – Sep 29, 2019, 12:00 PM

Sichuan, China, Sichuan, Chine

Good to Know

Located on the eastern edge of the Tibetan Plateau, the Kham region is one of the three traditional provinces of Tibet (with Ü-Tsang and Amdo). Today Kham is divided between the Tibet Autonomous Region and Sichuan Province, with smaller parts in Yunnan and Qinghai provinces. /

Située sur la bordure orientale du plateau Tibétain, la région du Kham est une des trois provinces traditionnelles du Tibet (avec l’Ü-Tsang et l’Amdo). Aujourd’hui le Kham se partage entre l’est de la Région Autonome du Tibet et l’ouest de la province du Sichuan, avec des plus petites parties dans les provinces du Yunnan, et du Qinghai.

About as large as Sweden, the Kham region is made up of high mountain ranges and deep valleys. Its highest point is Mt. Minya Gangkar at 7'556m above sea level. The region is also crossed by two major rivers, the Mekong and the Yangtze. A land of warriors, robbers and Lamas, the Kham has long remained mysterious and rebellious, its inhabitants (Khampa) were reputed to be ferocious soldiers, and excellent horsemen. In the early 20th century, the famous French explorer and travel writer, Alexandra David Néel, crossed the Kham region disguised as a beggar during her 2000km long trip to reach the then forbidden city of Lhasa, and all the way to India. Even today Kham remains wild and remote, with its vast, high altitude plateaus and high mountains populated by 2 million inhabitants, many of them still nomads. /

Environ grand comme la Suède, le Kham est constitué de chaînes de montagnes élevées et de profondes vallées. Son point culminant et le Mt. Minya Gangkar à 7’556m d’altitude. La région est traversée par deux fleuves majeurs, le Mékong et le Yang-Tse-Kiang. De 1921 à 1924, l’aventurière et écrivaine-voyageuse Alexandra David Néel sillonna le Kham lors de ses diverses tentatives de rejoindre la ville de Lhassa alors interdite aux étrangers. Elle y parviendra finalement lors d’un périple de 2000km à pied déguisée en mendiante. Dans ses ouvrages (« Au Pays des Brigands Gentilhommes » et « Voyage d’une Parisienne à Lhassa ») elle décrit une région mystérieuse et insoumise, terre de guerriers, de brigands et de Lamas. Les habitants du Kham (ou Khampa) étaient alors réputés pour être de féroces soldats, ainsi que de très bons cavaliers. Aujourd’hui encore le Kham reste une région sauvage, de vastes plateaux d’altitude et de hautes montagnes, peuplée de 2 millions de tibétains, pour beaucoup toujours nomades.

From Chengdu, we will drive across the Kham region from east to west, to reach Derge, capital of one of the most powerful ancient Tibetan kingdoms. After 4 days of travel, visiting and acclimatizing to high altitude, we will depart from Pelpung for a trek of nine days, through mountains, passes, valleys, pastures and forests ... to finally reach Lake Yilhun Lha-tso, one of the most beautiful sacred lakes of Tibet. The trek will culminate at Dza-La pass at 5050m. During the trek, participants will only carry their day pack. Horses will carry the rest of the luggage and equipment. A local team made up of an English-speaking Tibetan guide, a cook and several horsemen will accompany the trek. /

Au départ de Chengdu, nous traverserons le Kham d’est en ouest en minibus, pour rejoindre Derge, capitale d’un des anciens royaumes tibétains parmi les plus puissants. Après quelques jours de voyage, de visites et d’acclimatation à l’altitude, nous partirons à pied de Pelpung pour un trek de neufs jours, à travers montagnes, cols, vallées, pâturages et forêts… pour finalement rejoindre le lac Yilhun Lha-tso, l’un des plus beaux lacs sacrés du Tibet. Le trek culmine à 5050m, au col Dza-la. Pendant le trek des chevaux transporteront les sacs et le matériel, les participants ne portant que leur sac pour la journée. Une équipe locale tibétaine constituée d’un guide tibétain parlant français et anglais, un cuisinier et des « horse-man », nous accompagnera pour toute la durée du trek.

Duration: 18 days / 16 nights - 9 days trekking

Price / Prix: 4'400€ / pers.*

Group: minimum 8 persons / maximum 12 persons

*All-included: international airfare (departure from Europe - for other location please contact us), food and lodging, in-country transportation and logistics (luggage handling, horses, tents...), international trekking guide, telemedicine...

Share on Social Media